Le CBD et la conduite

Le CBD et la conduite

De nombreux consommateurs ont peur des différents risques encourus en cas de contrôle de police.

Depuis aout 2001, les services de gendarmerie peuvent procéder à des tests de dépistage de produit stupéfiant sur les conducteurs en cas de suspicion de consommation.

Depuis 2016, les policiers sont munis de kits de dépistage qui s’avèrent redoutablement efficaces et rapides (quelques minutes suffisent à ces tests pour prouver la présence de drogue dans l’organisme). Ces tests permettent de dépister les drogues les plus couramment consommées : THC (cannabis), cocaïne, héroïne, les opiacés et les amphétamines.

Il est important de rappeler que ces tests sont devenus très faibles avec le temps car les traces de présence de drogue mêmes les plus infimes peuvent être détectées.

Dans le cas de la recherche de cannabis dans l’organisme, ces tests détectent uniquement le THC et non le CBD (2 molécules présentes naturellement dans la plante).

Lors d’un contrôle, il peut y avoir (dans de très rares cas) des faux positifs mais bien souvent le produit consommé auparavant avait une teneur en THC ne respectant pas la norme française en vigueur (inférieurs à 0,2% de THC).

Il est donc essentiel pour le consommateur d’acheter un produit via des filières légales et sécurisées comme dans notre boutique MILSENS (proposant exclusivement des produits contenants un taux de THC inférieurs à 0,2%).

En cas de contrôle positif, des analyses complémentaires peuvent prouver votre bonne foi (tests urinaire, prise de sang, …) Il est également recommandé de ne pas vous promener en voiture avec un attirail apparent d’un consommateur (feuilles, grinder, …) qui peuvent prêter à confusion en cas de contrôle par des agents de police, douane, gendarmerie, …

Bien que le CBD ne soit pas psychoactif, sa consommation est susceptible d’entrainer une somnolence liés à la propriété relaxante du CBD. Pour des raisons de sécurité, il est donc recommandé de ne pas consommer juste avant de prendre le volant.